La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
logo magasin
L'an vert du panier
ALIMENTATION BIOLOGIQUE ET ÉCOPRODUITS

Aujourd'hui Mercredi

Ouvert de 10h00 à 19h00

Bio, aussi pour les Vins

Bio, aussi pour les Vins

À partir du 21/09/2017

Biocoop Chinon
“Vins Bio”; qu’ils soient BIOlogiques ou BIOdynamiques, nous vous disons tout d’eux, ainsi que des astuces pour réussir votre cave. Parce que Biocoop sélectionne régulièrement pour vous de délicieux vins biologiques ou conduits en biodynamie !

Vin biologique & biodynamique ; quelle différence ?


Etre vigneron bio, c’est d’abord se rattacher à un ensemble de préoccupations écologiques et refuser le recours à certaines pratiques chimiques pour changer la nature des sols et de son raisin. On plante la vigne dans un endroit qui est fait pour elle et on la respecte, autant que le terroir qui l’accueille !

Au-delà des préoccupations écologiques, le vigneron choisit également de passer en bio afin d’obtenir des saveurs préservées, au plus proche de ce qu’il estime être le goût de leur terroir. Il va donc travailler avec des levures, en évitant la chaptalisation (ajout de sucre) et en limitant le dioxyde de soufre dans le vin.


Le vigneron biodynamique, quant à lui, se place dans un système de culture agricole inspiré par le penseur Rudolf Steiner (1861-1925) et l’anthroposophie développée au début des années 20. Préoccupé par le développement des engrais chimiques et de l’agriculture industrielle, Steiner propose en effet des conférences de méthodes agricoles plus en harmonie avec la nature, qui vont poser les fondements de l’agriculture biodynamique et se répandre au niveau mondial.

La biodynamie considère le domaine agricole (sol et végétaux) comme un organisme vivant, pour lequel on va  utiliser des préparations à base de plantes favorisant le processus végétatif et limitant le développement des parasites. Le tout en travaillant en harmonie avec les forces cosmiques (rythmes lunaires et planétaires), qu’il s’agisse de jardinage, d’élevage ou dans notre cas, de viticulture.

Les vignerons vont alors utiliser des préparations à base de plantes, infusées ou macérées autour de la vigne, afin de renforcer celle-ci.


Dans les deux cas pour ces vins bio, les principes de l’agriculture bio sont incorporées dans la méthodologie, sans traitement synthétique ni insecticide pour élaborer le produit !

Nos petits conseils pour réussir votre cave

Et pour les apprécier au mieux


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.

Retour